Salem nos chers clients. Une nouvelle arrivage du brocard arrivée n’hésitez pas de nous contacté et de lancer votre commande. Soyez les bienvenue 🙏 chez Comatex . 0794878783 🚚. #brocard #fetedesmeres #soirée #robedemariee #robedesoiree #classique #ensemblestars #adventuretime #algerienne🇩🇿 #lesfillesalgeriennes #princess #karakou_algérien #blouse #oranaise #kat
2 0
« Le Vice-Consul », femmes errantes dans la moiteur 🌘 • Le livre s’ouvre sur un récit enchâssé : une mendiante marche le long d’un fleuve d’Asie, elle porte un enfant, elle a été chassée de chez elle par sa mère, elle marche au bord de la folie. Dans l’ambassade française de Calcutta, Peter Morgan, fasciné par la mendiante qu’il voit dormir avec les lépreux sur les bords du Gange, raconte son histoire. La (dé)construction du roman de Marguerite Duras épouse cette aberration constitutive : à Calcutta, l’opulence côtoie la misère la plus noire, depuis les salons luxueux, les nantis regardent l'Inde moite qui grouille à leurs fenêtres. • Dans l’ennui étouffant des salons de l’ambassade, des silhouettes de personnage se détachent. Tous marqués par le manque, par un désespoir sourd, ils détiennent une part d’irréductible mystère que le lecteur n’approchera pas. On se demandera ainsi, sans jamais arrêter de réponse, quelle sorte de noirceur fascinante habite Anne-Marie Stretter et pourquoi le Vice-Consul a tiré au fusil sur les lépreux de Lahore... Comme la mendiante, comme la plume de Duras elle-même, les personnages évoluent dans une errance hébétée. La phrase qui leur donne corps se disloque avec eux, elle épouse leur tournoiement. • Je n’aime pas tous les livres de Marguerite Duras, mais « le Vice-Consul » crée un effet de fascination indéniable. Construit comme une chanson, fondé sur le retour obsédant des images poétiques, le livre dégage une puissance hypnotique. Par un effet d’étouffement du lecteur, de transport dans l’atmosphère moite et oppressante de la mousson d’été, Duras donne à ressentir la lourdeur de l’existence de ses personnages, abominable d’ennui et de désespérance. ••• #duras #margueriteduras #indiasong #litterature #classique #lecturedumoment #autrice #livre #instabook #livrestagram #gallimard @editions_gallimard
17 1
11 1